Bastogne

Cette page est dédiée à la réouverture de la ligne 163 Libramont-Bastogne.

Bonjour,

Vous êtes passionnés par le Rail et surtout par son avenir.

Comme vous le savez la ligne 163 Libramont – Bastogne – (Gouvy) est fermée à tout trafic, depuis mai 1993, suite à un manque d’investissement de la SNCB…et surtout de VOLONTE politique…!

La gare de Sibret Traversée de Sibret – PN26 – Avril 2010

Pourtant, cette ligne est nécessaire et primordiale pour l’avenir et le développement économique, touristique et de mobilité de la région Centre Ardenne.

Malheureusement, certains veulent en faire un Ravel SEUL !!!

Notre association milite depuis plusieurs années pour sa réouverture.

Notre proposition est la suivante :

Réouverture de la ligne dans les plus brefs délais en parallèle avec un Ravel.  Les deux modes de transports réunis feront de cette ligne un maillon essentiel dans le développement de la mobilité. (ndlr : le vélo/train = un nouveau tourisme qui attire les foules dans les régions qui ont pris déjà franchi le pas…).

ARHProposal001

Aidez-nous dans notre combat.  Il faut faire comprendre au monde politique local, régional et fédéral que cette proposition de réouverture n’est pas un rêve pour nostalgiques ni une utopie.

Il faut faire bouger les communes riveraines de la ligne.  Ces communes ont tout à y gagner en soutenant notre association pour le retour du rail (voyageurs et fret),  juxtaposant un Ravel.

Michel AMBROISE, Président des Amis du Rail (ARH asbl)

Historique de la ligne ferroviaire 163 dite: « Ligne des Crêtes »

Gare de Bastogne dans la brume

Gare de Bastogne dans la brume

Première section : Libramont – Bastogne-Sud

La première section de la ligne 163, Libramont – Bastogne-Sud (1) longue de 28 Km fut construite par la Grande Compagnie de Luxembourg (GCL) de 1867 à 1869 après plusieurs années de pourparlers….

Elle fut inaugurée en novembre 1869 ; comptait cinq gares (Bernimont, Wideumont, Morhet, Sibret, Bastogne-Sud) et trois points d’arrêt (Ourt, Rosières, Villeroux).

La ligne comptait également quatre cours à marchandises (Wideumont, Morhet, Sibret et Bastogne).

Deuxième section : Bastogne-Sud – Gouvy

La seconde section de la ligne 163, Bastogne-Sud – Gouvy, longue de 30 Km fut construite par l’Etat belge et inaugurée en 1884 (Bastogne-Limerlé) et en 1885 (Limerlé – Gouvy).

Au centre de cette section, la ligne avait comme nœud (2) la gare de Bourcy.

Elle comptait cinq gares : Bastogne-Sud & Nord (3), Bourcy, Tavigny, Limerlé.

L’entre deux guerres

En 1916, la ligne fut intégralement portée à double voie et prolongée de Gouvy jusqu’à St-Vith (4) (frontière allemande) pour des fins militaires par l’occupant allemand. De ce fait, la ligne 163 devient stratégique permettant de rallier l’Allemagne au front de Verdun en empruntant les lignes 165 et 163B (Libramont – Bertrix – Muno).

Les « coups de massue »

1984

En 1984, le premier coup de massue est porté à la 163… ! La mise en place du plan IC/IR va engendrer à la 163, en juin 84 la fermeture de :

  • la section Bastogne-Sud – Gouvy au trafic voyageur ; le fret quant à lui survivra jusqu’en décembre 1986…
  • tous les arrêts entre Libramont et Bastogne-Nord (devient ligne directe)
  • cours à marchandise entre Libramont et Bastogne, sauf Bastogne-Sud.

Contretemps en juin 1988, réouverture en voyageurs de la section Bastogne Sud / Bastogne Nord (quai et abords entièrement rénovés…).

B.K 21.600 en févrirer 1993

En 1993

1993, l’autre coup fatal est porté le 22 mai, à la ligne 163 mettant fin « provisoirement » à toute circulation ferroviaire à Bastogne.

Et ce, après avoir laissé végéter la ligne après 1984, excepté quelques investissements de voirie en 1985/1986.

Ligne 163, train PFT manoeuvrant en gare de BastogneLigne 163, train PFT manoeuvrant en gare de Bastogne

Aujourd’hui

A ce jour, la ligne est toujours reprise dans le moniteur avec la mention « fermeture à titre provisoire »…

La gare de SibretSibret1

ArriveLa2 ane

 Matériel moteur

Le matériel roulant utilisé par la SNCB lors des 20 dernières années a été principalement pour le:

  • voyageur : autorails diesel des séries 40, 43, 44 et 45.
  • fret : locomotives type 52, 53, 54 et locotracteurs 82 et 91
4310-4329ligne-155-2

(1) Bastogne-Sud avait également correspondance avec la ligne vicinale 516. De nos jours, point de départ (gare) des lignes TEC

(2) Bourcy avait correspondance avec la ligne vicinale 504 venant d’Houffalize, et possédait une cour à marchandise

(3) Bastogne-Nord fut construite pour être la gare de départ de la ligne 164 Bastogne-Nord, Benonchamps, Wiltz (L).

(4) Gouvy – St-Vith, longue de 21 Km fut inaugurée officiellement en 1920 et déferrée en 1963

 Gares et points d’arrêt

Ci-après, un résumé des gares et points d’arrêt qui étaient desservis par la Ligne 163 à la belle époque…

Km 0 Km 2 Km 6 Km 10 Km 14 Km 18 Km 21 Km 24 Km 28 Km 29 Km 38 Km 44 Km 52 Km 58
Libramont Ourt Bernimont Wideumont Gare Rosières Morhet Gare Sibret Villeroux Bastogne Sud Bastogne Nord Bourcy Tavigny Limerlé Gouvy

 

Une réflexion au sujet de « Bastogne »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *