COP21: Un leurre ou du beurre pour le Rail belge… ??

Mandataires luxembourgeois(e)s, après la COP 21…., maintenant que prévoyez-vous pour le Rail !?

Les flonflons de la COP 21 se sont éteints, de belles promesses ont vu le jour pour l’avenir de la planète, la diminution des rejets de CO2, le développement de l’énergie renouvelable, mais rien pour le rail ne semble voir le jour à en croire les prémisses du futur plan de transport de la SNCB/NMBS!

Les Amis du Rail tirent le signal d’alarme! :

Lorsque l’on voit le Pays organisateur (La France), via sa loi Macron qui lance des bus inter cités pour remplacer des lignes ferroviaires ; il y a de quoi se poser des questions.

Les lignes rurales wallonnes et particulièrement celles de notre verte province vont-elles aussi être mangées à la même sauce avec le Gouvernement Michel ?

L163_Signal_Arret DefinitifAncien signal d’entrée de la gare de Bastogne-Sud  en venant de Gouvy situé sur la ligne 163 où le rail a disparu depuis 1998 pour faire place à un Ravel.  (Les ARH tirent le signal d’alarme).

Car, il est fort à parier que la Belgique ne prendra pas voire très peu d’initiative pour le redéploiement du rail ; surtout lorsque nous voyons poindre les économies drastiques proposée par nos gouvernements respectifs depuis les années soixante…

Nos gouvernants « briseurs de Rail » ne font que réduire le réseau ferroviaire comme peau de chagrin ! Tout est mis en place pour diriger les navetteurs vers la route, seule alternative au désagrègement de notre réseau…

Cela serait trop demander au Fédéral de s’imprégner de la logique ferroviaire des pays germains voisins. Plus facile de casser que de construire… ! Plus facile de tout envoyer sur la route via des sociétés privées… Quelle ‘’locomotive’’ choisira ce Gouvernement : la France ou l’Allemagne ?

A ce stade cela ne semble pas être la bonne vu les facteurs ci-après :

  • augmentation tarifaire au 01 février prochain,
  • projet de remplacer les trains sur les lignes rurales par des bus dans l’élaboration du plan de transport 2017/2020 => Modèle à la française donc.  Tien tient !!
  • la réduction de l’offre de trains sur certaines autres lignes,
  • la suppression des derniers internationaux entre la Belgique et la Suisse sur la ligne 162

Bref, rien de réjouissant pour redorer le blason du rail et donner envie aux citoyens et entreprises de se tourner vers le train !

Oui, les ARH tirent le signal d’alarme et font appel à tous les mandataires politiques (…) de notre province afin qu’ils se mobilisent bec et ongle pour défendre et développer l’offre ferroviaire dans notre Région et particulièrement de notre province.

Les Amis du Rail proposent les pistes suivantes pour relancer le rail :

  • une réelle mise en place d’une tarification transfrontalière qui donne réellement envie d’abandonner la voiture au profit du train.

==> Nous devons tout faire pour que le navetteur ne coure plus de l’autre côté de la frontière pour bénéficier d’un tarif attractif et d’un cadencement à la demi-heure pour se rendre à Luxembourg, quand chez nous les tarifs sont dissuasifs, les parkings sont payants et l’offre largement insuffisante.

  • Passer à la cadence ½ heure aux heures de pointe et trafic transfrontalier
  • Revoir la gestion des parkings et leurs tarifications.
  • Cadencement et mise en place dans le prochain plan de transport de trains RER dans la province :

Ligne 165/167 :

  • Une ligne RER au départ de Bertrix via Virton, Rodange : avec arrêts à Florenville, Meix-devant-Virton (Point d’arrêt à rouvrir), Virton, Halanzy, Aubange, Rodange, direction Luxembourg avec un cadencement à la demi-heure aux heures de pointes (5 trains le matin et 5 trains le soir) du lundi au vendredi, avec du matériel homologué sur le réseau luxembourgeois.
  • Maintien de la relation Libramont – Bertrix – Florenville – PA de Meix à rouvrir) – Virton – Halanzy – Aubange – Athus – Messancy – (PA de Turpange à rouvrir) – Arlon (en semaine) toutes les heures de 05h00 à 23h00 avec correspondances pour Luxembourg depuis Athus (maintenir l’attractivité de la ligne en dehors des trains RER).
  • Le week-end (ouvrir la partie Virton – Arlon, + arrêts intermédiaires) avec cadencement toutes les deux heures, sur base de ce qui se fait actuellement entre Libramont et Virton).
  • Pour les heures creuses en semaine et les dessertes du WE, faire circuler du matériel adapté (light rail).

Ligne 162 :

  • Une ligne RER au départ de Libramont via Arlon avec arrêts à Neufchâteau, Mellier (PA à rouvrir), Marbehan, Habay, Stockem (gare de délestage d’Arlon), Arlon, direction Luxembourg avec un cadencement à la demi-heure aux heures de pointes. (5 trains le matin et 5 trains le soir), du lundi au vendredi.
  • Maintien des trains IC Bruxelles – Arlon – Luxembourg avec les arrêts actuels (situation avant décembre 2014).

Ligne 163/164 :

  • Réouverture de la ligne 163 (Libramont-Bastogne) avec la réouverture des points d’arrêt de Wideumont et Sibret en parallèle avec le Ravel et connexion à Luxembourg via la ligne 164 (Bastogne – Wiltz à rouvrir) avec un cadencement horaire pour Luxembourg dans les deux sens, en semaine.
  • Desserte Libramont – Bastogne + arrêts intermédiaires les WE et jours fériés, avec une offre spéciale « un beau jour en Ardenne », comprenant la visite des principaux musées de la Ville de Bastogne.

Ligne 42 : Autoriser les rames « DOSTO » ou « TR2N » des CFL à venir jusqu’à Vielsalm avec tarification CFL (ou tarification transfrontalière attractive) et cadencement horaire et toutes les demi-heures aux heures de pointes.

Ligne 43 : Maintien des dessertes actuelles (horaires) et renforcement aux heures de pointes.

Il en va de même au niveau des marchandises, il est grand temps d’accorder ses violons… ! Cela doit commencer par un redéploiement de l’offre locale, via des OFP par exemple.  Il est tout à fait possible de relancer la machine, il faut juste le vouloir et oser aller de l’avant…

Bref, pour ce faire, un brin de courage du politique est nécessaire ; faute de quoi nous serons contraints d’agoniser sous le CO2 et de carboniser sous le soleil dans les nombreuses files interminables sur nos routes à nids de poule… !

 Inutile de rappeler que cette vision du rail en Luxembourg-belge, telle que proposée par les Amis du Rail n’est pas utopiste mais bien réaliste !

« Prévoir, prévenir, investir, cela ne fait-il pas partie des bonnes cartouches d’un BON politicien(ne) ? »

Lire aussi l’article sur le dit sujet paru dans l’Avenir du Luxembourg: AL_15.01.2016_ARH proposent des pistes de reflexion

Quand les Amis du Rail rencontrent les Cercles d’Histoire…

C’est sur une invitation amicale du Cercle d’Histoire de Bastogne et de notre Ami commun, Robert Fergloute, que les Amis du Rail (ARH) ont eu l’honneur de se présenter et d’être représentés – un véritable cadeau pour notre 30ième anniversaire – parmi les Cercles d’Histoire de la province réunis pour leur week-end annuel.

De plus, le thème retenu était la Mobilité dans notre notre Ruralité…; toute une Histoire et un programme…

Histoire et Mobilité, quoi de mieux pour les Amis du Rail de présenter lors de cette exposition leur maquette HO,  »La gare d’Halanzy en 1984… ».

D’autres infos sur cet évènement:

logo_lavenir

  • voir aussi le reportage dans le JT de TV LUX du 27.11.2015:  http://www.tvlux.be/jt/jt-du-27-11-2015_216.html

Reportage_TVLux_JT_27.11.2015

Ligne 163: Voici quelques éléments de réponse à nos interrogations…

…Suite à cette annonce de subvention par le ministre Prévot (cdH) pour les chaînons manquants du RAVeL dont Bastogne et sa région vont bénéficier, nous avons réinterpellé plus « âprement » le Député-Bourgmestre de Bastogne Benoît Lutgen et par la suite le Bourgmestre de Vaux-sur-Sûre Yves Besseling.

Les réactions n’ont pas trop tardées. Les informations (éléments de réponse) voire confirmations qui nous ont été transmises sont entre autres les suivantes :

  • Il n’est nullement question de désaffecter la ligne. L’assiette ferroviaire reste propriété Infrabel et est couverte par un A.R. de 2009 qui stipule entre autre que l’assiette doit rester intacte afin de pouvoir reposer une voie ferrée dès que la demande s’en fera ressentir, et ce quel qu’en soit l’opérateur.
  • le projet RAVeL (Martelange-Bastogne et Bastogne-Libramont) s’inscrit tant dans un cadre européen que wallon et est piloté par Idélux. Son tracé via la L163 ne pourra en aucun cas entraver l’éventuel retour du train vers Bastogne. Le Bourgmestre de Bastogne que le Bourgmestre de Vaux-sur-Sûre nous affirment vouloir avancer en ce sens (pas d’entrave au rail !)
  • Une convention pluri communale a été signée entre les communes pour garantir la cohabitation future d’un RAVeL ET d’une voie (double ?) ferrée.
  • L’absence d’un transport de masse dans la région se fait de plus en plus ressentir ; tantôt lors d’évènements touristiques, tantôt lors de projets économiques, sans parler de la problématique mobilité en général !

Par ailleurs, nous avons profité de l’organisation du Beau Vélo de RAVeL ce 01 août 2015 à Bastogne – où par ailleurs nous saluons le succès et l’organisation sur le terrain – pour attirer l’attention des Elus locaux.

Nous avons pu rencontrer quelques membres du Collège et le Bourgmestre Benoît Lutgen. Ce dernier ne s’est pas fait prié pour enfiler le T-shirt concocté par les Amis du Rail pour l’occasion…

Delegation ARH avec B.Lutgen au BVR

Wait and see the follow-up… !

La SNCB invite à prendre le train…à Bastogne-Sud… dans une gare fermée !!

La SNCB invite à prendre le train…à Bastogne-Sud…!

Provocation à outrance, mépris ou simple méconnaissance?

Vingt et un an après la fermeture  »dite provisoire » de la ligne 163, la SNCB invite par courrier des citoyens bastognards à prendre le train… dans leur gare la plus proche, soit Bastogne-Sud….; en soulignant que celle-ci est bien desservie…!!!

Chose est certaine, c’est que le département marketing de la SNCB a une méconnaissance indéniable de son réseau et du terrain…!

Mais quel mépris pour ces bastognards! et quelle  »gifle » pour la Nuts city et la ruralité…!!!

Et pourquoi pas, Mesdames, Messieurs, les Elus locaux user de cette provocation pour relancer le débat de la réouverture? Balle au bond, set et match !!

bastogne_12.10.2014bastogne_12.10.2014_SNVB invite

logo_lavenir

Mise à jour : dimanche 12 octobre 2014 19h28    MOBILITÉ – Source: lavenir   A.W.

La SNCB les invite dans une gare qui n’existe plus depuis… 1993

loc                                                En cherchant bien, peut-être le couple de Bastognards trouvera-t-il malgré tout une vieille locomotive…

Reporters / BRINGARD Denis / SUN

La SNCB leur a envoyé un courrier pour les inviter à prendre le train sur une ligne transformée en Ravel et au départ d’une gare qui n’existe plus depuis plus de 20 ans…

On peut qualifier ça de jolie gaffe. Mais comme le dénonce Philippe Courard, chef du groupe PS au parlement wallon, cela dénote aussi la «déconnexion complète» de la SNCB par rapport à ce que vivent ses usagers.

Philippe Courard appuie son accusation avec un courrier que le directeur directeur général marketing de la SNCB vient d’envoyer à un jeune couple qui s’est récemment installé à Bastogne.

Dans celui-ci, il invite les deux jeunes gens à profiter des services de la SNCB pour ses déplacements et leur renseigne une gare proche où ils pourront prendre le train.

Le hic? Cette gare a été fermée en 1993! Tout comme la ligne ferroviaire d’ailleurs puisque des travaux d’aménagement d’un Ravel y sont même en cours actuellement…

Pour le socialiste luxembourgeois, après le nouveau plan de transport qui avait déjà provoqué la colère de sa région, cette bourde de taille «laisse présager d’une réelle absence d’ancrage local de la part de la SNCB».

Cohabitation Trains/Voies Lentes : L’exple Gérolstein-Bitburg

Afin de prouver leurs dires et appuyer leurs arguments auprès des hommes politiques; dans le cadre du projet de développements train/tourisme, et la réouverture de lignes rurales, telle la ligne 163; les ARH se sont rendus sur un tronçon de la ligne Trier-Köln à savoir entre Gerolstein et Bitburg. Fred Limpach.

Vidéo signed by Chris VK – Soucieux de la défense du transport en commun ouvert à tous et fonctionnel, les ARH se sont toujours engagés sur la voie d’un dialogue constructif et sur la mise en application et en service de solution innovante et performante proche de la réalité et des besoins. Pour ce faire, les amis du rail Halanzy, ont constitué et déposé de nombreux dossiers, très élaborés, qui apportent des solutions économiques, techniques, touristiques. Ces dossiers se trouvent à la direction de la SNCB, dans divers conseils communaux … Point trop n’en faut de discours creux et vains, ils ont décidé de passer à la démonstration concrète. Voici un exemple de cohabitation vélo-rail, qui pourrait, par exemple, être appliqué à la réouverture de la ligne de Bastogne-Libramont, où d’ailleurs, le relief est nettement plus facile que dans la vidéo.

 

Rouvrir la L163, une nécessité pour le Centre Ardenne! Convaincus, passionnés, regoignez-nous

Vous êtes passionnés par le Rail et surtout par son avenir; comme nous, vous voulez le retour du train dans le Centre Ardenne, alors rejoignez-nous.

La ligne 163 Libramont – Bastogne – (Gouvy) est fermée à tout trafic, depuis mai 1993, suite à un manque d’investissement de la SNCB…

Pourtant cette ligne est nécessaire et primordiale pour l’avenir et le développement économique, touristique et de mobilité de la région Centre Ardenne.

Malheureusement, certains veulent en faire un Ravel SEUL !!!

Notre association milite depuis plusieurs années pour sa réouverture.

Notre proposition est la suivante :

Réouverture de la ligne dans les plus brefs délais en parallèle avec un Ravel.  Les deux modes de transports réunis feront de cette ligne un maillon essentiel dans le développement de la mobilité. (ndlr : le vélo/train = un nouveau tourisme qui attire les foules dans les régions qui ont pris déjà franchi le pas…).

Aidez-nous dans notre combat.  Il faut faire comprendre au monde politique local, régional et fédéral que cette proposition de réouverture n’est pas un rêve pour nostalgiques ni une utopie.

Il faut faire bouger les communes riveraines de la ligne.  Ces communes ont tout à y gagner en soutenant notre association pour le retour du rail (voyageurs et fret),  juxtaposant un Ravel.

Michel AMBROISE, Président des Amis du Rail (ARH asbl)

La gare de Sibret
Traversée de Sibret – PN26 – Avril 2010

Province de Luxembourg/Grand-Duché : une affaire qui roule ?

Avant sa rencontre avec le ministre luxembourgeois des Infrastructures, Melchior Wathelet s’est arrêté à Bastogne. Il a répété ses intentions.

Par ailleurs le bourgmestre bastognard Benoit Lutgen en a profité pour préciser sa position sur la ligne 163 Bastogne-Libramont.

Lire la suite : Avenir LUX du 15-05-13 Province de Luxembourg-Grand-Duché une affaire qui roule

Un article réalisé par Xavier CREER, dans :

l'Avenir