ATTENTION: Virton-Athus Hors service ce mardi 6 Juin

AVIS IMPORTANT !!!

Navetteurs, Etudiants,

Votre ATTENTION SVP: ce mardi 06 juin, la ligne 165 entre Virton et Athus sera mise hors service entre 07h30 et 17h30.

En effet, la voie B en service doit être fermée durant cette période car le chantier de rénovation de la voie A empiétera sur la voie B.

Ci-après, la liste des trains (départ de Halanzy) qui circuleront normalement.

Merci de bien vouloir prendre vos dispositions.

Le train direct de 06h41′ pour Luxembourg est maintenu

Départ de Virton à 07h09 – 07:21 vers Arlon L 5956 L 5956 2

Départ d’Arlon 17h14    17:50 vers Libramont L 5988 L 5988 2

Départ de Luxembourg à 17h15  17:53 vers Virton P 8617 P 8617 2

Départ de Luxembourg à 18h15  18:51 vers Virton P 8619 P 8619 2

Départ de Virton à 19h09   19:21 vers Arlon L 5968 L 5968 2

Départ d’Arlon à 19h14   19:50 vers Libramont L 5990 L 5990 2

Départ de Virton à 21h09  21:21 vers Arlon L 5970 L 5970 2

Départ d’Arlon à 21h14  21:50 vers Libramont L 5992 L 5992 2

SNCB: P+R de Stockem embourbé?

On en parle depuis des mois et des mois de la création du P+R de Stockem (Arlon), qui devrait servir aux frontaliers allant travailler au Luxembourg d’y prendre le train… Mais, selon le ministre luxembourgeois F. Bausch cela n’est pas encore pour demain, ni après-demain, vu la bureaucratie belge…

Plus d’info dans l’article ci-après: Sudpresse_P+R Stockem Embourbé_12.04.2017

Un article rédigé par Marc Durant pour Sudpresse

Détails du Plan de Transport SNCB 2017-2020

Ci-joint, les détails essentiels prévus dans le prochain Plan de Transport 2017-2020 de la SNCB en province de Luxembourg. A noter que notre province, pour une fois, n’a pas été oubliée, loin de là… Les Amis du Rail tiennent à saluer ces améliorations et nouveautés; dont plusieurs d’entre elles font parties de nos revendications. Le bémol, les travaux de la L162 toujours en cours (frein à la mise en place des nouveautés); mais surtout la L42 qui semble oubliée?

Lire la suite dans: Sudpresse_SNCB Details du PT 2017_31.03.2017

Un article rédigé par Mélodie Mouzon pour Sudpresse:

Inauguration Atelier Technique SNCB d’Arlon

Source: L’Avenir de Luxembourg, édition du vendredi 7 octobre 2016, par Laurence Brasseur.L’atelier compte trois voies passantes sur une superficie de 4 000 m2.L’atelier compte trois voies passantes sur une superficie de 4000m² – EdA

Le nouvel atelier de traction de la SNCB a été inauguré ce jeudi en présence du ministre de la Mobilité François Bellot.

Le hall remplace l’atelier de Stockem, devenu trop vétuste et trop éloigné de la gare. Les vingt-six voies n’y étaient plus que partiellement utilisées. L’atelier accueillait à ses origines, en 1928, les activités de maintenance des locomotives à vapeur et les wagons circulant dans la région. Jusqu’il y a peu, ses activités se limitaient à l’entretien du matériel voyageur mono tension ou diesel dont l’électrification des lignes a eu raison au profit des Désiro.

L’atelier flambant neuf, qui se situe au pied de l’hôpital et à quelques centaines de mètres de la gare d’Arlon à peine, est plus petit puisqu’il ne compte plus que trois voies passantes sur une superficie de 4 000 m2.

Un projet de près de 24 millions d’euros qui s’inscrit dans un vaste plan de modernisation des outils de maintenance de la SNCB. «La priorité est donnée à l’amélioration de la performance économique de l’activité relative à l’entretien du matériel roulant. Si l’atelier de Stockem était devenu trop onéreux en frais de maintien et d’adaptation, il était important de conserver un atelier dans la région, le plus proche étant à plus de 150 km», précise Richard Gayetot, directeur SNCB Technics.

Le nouvel atelier emploie 125 agents, dont les 85 effectifs en provenance de Stockem dédiés à l’entretien des automotrices Desiro bitension et le petit entretien, le nettoyage et les réparations de tout type de matériel.

Le ministre Bellot a d’emblée souligné la volonté de la SNCB d’investir en dehors des zones urbaines. Il a également insisté sur l’enjeu majeur de la mobilité dans la province, en particulier vers le Luxembourg. «Le Grand-Duché est en pleine croissance avec la création annoncée de 82 000 postes de travail dont 15 000 pour les Belges. Il est primordial pour la SNCB de pouvoir capter ces nouveaux clients. La mobilité sera le facteur clé du développement de la région. Elle passera aussi par le Park&Ride de Stockem pour lequel je force le dialogue avec mon homologue luxembourgeois. Il faut capter les automobilistes de la E411 avec une priorité pour la ligne 162 dans son axe nord-sud.»

Article réalisé par Laurence Brasseur pour L’Avenir de Luxembourg.logo_lavenir

Voir aussi les reportages suivants :

http://www.tvlux.be/video/info/economie/arlon-la-sncb-inaugure-son-atelier-high-tech-pour-les-desiro_24226.html

https://www.rtbf.be/info/regions/detail_un-tout-nouvel-atelier-sncb-a-ete-inaugure-a-arlon?id=9423937

http://www.rtbf.be/auvio/detail_luxembourg-le-journal-de-7h30?id=2148245

 

Retour des trains entre Rodange/Virton et Luxembourg/Arlon

En cette semaine de la mobilité, voici une bonne nouvelle pour les navetteurs des lignes 162/50 et 165/70 qui vont enfin retrouver leurs trains.

IMG_2750.jpg

Concernant la ligne 162(SNCB)/50(CFL) Arlon-Luxembourg, les travaux ont pris fin ce 13/09/2016, ce qui veut dire que les trains sont à nouveau opérationnels entre Arlon et Luxembourg.

« Le service des bus de substitution était bien fonctionnel, mais avec tous le trafic que l’on connaît, le soir, il fallait compter 1h00 de trajet entre Luxembourg et Arlon, contre 20 minutes en train. Ce qui a fortement pénalisé les voyageurs empruntant les omnibus au départ d’Arlon pour Viville, Stockem, Habay, Marbehan, Neufchâteau et Libramont, puisqu’à chaque fois durant ces 3 dernières semaines, les navetteurs rataient chaque jours leur correspondance pour 1 ou 2 minutes, ce qui en a agacé plus d’un ! La SNCB n’assurant aucune correspondance et n’autorisant aucun IC à marquer les arrêts omnibus ! Par exemple, il fallait donc compter +/-2h40 pour effectuer Luxembourg-Neufchâteau (Départ 17h10, arrivée 19h50), contre 1h11 en temps normal … » commente Michaël Jacquemin, Porte-Parole de l’asbl des Amis du Rail ARH Luxembourg.

IMG_1304.jpg

Concernant la ligne 165(SNCB)/70(CFL) Virton-Rodange, depuis le 06/06/2016, le service de train était remplacé par des bus TEC, faute d’homologation du matériel CFL par le SSICF.

« Ce lundi soir, le Ministre Bellot m’a confirmé que le SSICF avait notifié, ce vendredi 09/09/2016, l’homologation au CFL, de leur matériel roulant. Côté CFL, on nous a indiqué que dès réception de ce document, il faudrait compter environ 2 jours pour que le service de train se remette en place, le temps de réorganiser le matériel et le personnel nécessaire », précise Michaël Jacquemin dans son communiqué.

http://www.rtbf.be/vivacite/emissions/detail_luxembourg-matin/accueil/article_les-navetteurs-des-lignes-162-50-et-165-70-soulages-par-le-retour-des-trains?id=9403936&programId=5588

Virton-Rodange: Bus de substitution aux trains CFL dès le 06 juin

Chers clients,

A partir du lundi 06 juin 2016, les trains CFL; à savoir les 5 trains P  reliant la gare de Virton à la gare de Rodange (ligne 165) seront remplacés “provisoirement” par un service de bus dans l’attente d’une homologation de leurs équipements ETCS. De ce fait, les horaires de ces derniers seront adaptés dès ce 06 juin.

Vous trouverez les infos utiles dans le pdf ci-joint : Chers clients

Les ARH veillent attentivement à l’évolution de ce dossier et ne manqueront pas d’interpeller les autorités à nouveau, si nécessaire. Pour rappel, le Ministre W. Borsus, nous a notifié que tout était mis en oeuvre par le SSICF et espérait l’octroi d’une homologation provisoire/alternative dès le 20 juin entre Rodange et Athus dans un premier temps; là où la substitution est en place depuis le 17 février dernier…!

 

SNCB: Homologation matériel CFL en attente…!

UPDATE 03 juin 2016: A noter que suite à nos interpellations auprès des Ministres F. Bellot et W. Borsus, il en ressort que tout est mis en oeuvre par le SSIG sur ce dossier complexe et très technique (+ 2250 pages) pour limiter au maximum les désagréments sur le terrain. Monsieur Borsus précise, par ailleurs, dans son courriel du 03 juin qu’une homologation provisoire avec le TBL1+ est envisagée pour mise en place dès le 20 juin; tout au-moins entre Rodange et Athus… Ce scénario est également envisagé sur ligne 42 entre Troisvierges et Gouvy où la même problématique technique est rencontrée.

COMMUNIQUE PRESSE du 22 mai 2016:

Les Amis du Rail tirent pour une énième fois la sonnette d’alarme sur la ligne L165; cette fois, il s’agit d’un problème de timing pour l’homologation du matériel CFL (système ETCS) sur le réseau Infrabel.

En effet, si les CFL ne reçoivent pas le feu vert du côté belge, leurs rames seront stoppées à la frontière, dès l’adaptation horaire du 02 juin prochain; et ce, pour une durée indéterminée. Un bus de substitution devrait dans ce cas prendre le relais… Quant aux désagréments occasionnés, quid de leurs consequences, demain, sur la ligne…?!

Lire la suite du communiqué dans les parutions de :

# La DH du 23/05/2016:

DH_23.05.2016_Homologuez le materiel CFL et Desiro

# L’Avenir du Lux du 27/05/2016:

AL_27.05.2016_Bus-obligatoires-dès-Rodange

# La Meuse du 27/05/2016:

LM_27.05.2016_L165-Bus-remplaceront-trains

# Vivacité/Infos Régionales du 01/06/2016: https://www.rtbf.be/radio/player/vivacite/journal?r=lux&s=&d=3&t=0630

DH_logoMain-049 logo_lavenir logo_lameuse

De la réforme SNCB…, au Rail wallon SANS Sou…

Sans titre

1. « Le moment pour réformer en profondeur la SNCB et Infrabel »

Par: rédaction 5/02/15 – 12h45 Source: Belga  © belga.

La ministre de la mobilité, Jacqueline Galant (MR), veut « profiter des économies pour réformer en profondeur les deux entreprises (ferroviaires) publiques », la SNCB et Infrabel. Interviewée jeudi matin sur Bel RTL, elle annonce qu’un « plan de modernisation » sera présenté bientôt.

« Il faut profiter des économies pour réformer en profondeur les deux entreprises publiques. Il y a eu beaucoup de gaspillage et moi je dis qu’il faut revenir au bon sens, à la bonne gestion », dit-elle.
Questionnée sur les compressions de personnel que craignent les syndicats, elle affirme qu’il n’y aura pas de licenciements, mais uniquement des départs non-remplacés. La SNCB dispose d’après elle d' »assez de personnes », qu’il faut « mieux organiser ».
Le futur plan d’économie n’explique en tout cas pas les désagréments causés par la récente modification de l’offre de la SNCB, insiste-t-elle, car « le plan de transport a été décidé par mes prédécesseurs ».

Il convient selon elle de mieux articuler l’offre globale de transports publics pour répondre aux problèmes rencontrés, par exemple, par les étudiants en province du Luxembourg.
Pas que des trains : Pour ces derniers, « il y a 29 minutes à pied entre la gare et l’école », note la ministre. « On a beau rajouter 50 trains supplémentaires, il y aura toujours 29 minutes entre la gare et l’école, et donc il faut une complémentarité entre les moyens de transports. Là où le train s’arrête, il faut absolument qu’il y ait un autre moyen de transport, et notamment des bus ».
« Qu’on arrête de dire que je veux remplacer des trains par des bus, je veux simplement arriver à cette complémentarité, à cette chaîne de mobilité », précise Mme Galant, qui entend rencontre son homologue wallon, Carlo Di Antonio, pour en discuter.

2. Le rail wallon sans le sou

Par: rédaction 3/02/15 – 19h25 Source: Belga

Vu les économies imposées à Infrabel, il n’y aurait plus un seul euro pour mettre en oeuvre la moindre des 18 priorités identifiées par le gouvernement wallon pour le rail, ni même pour finaliser le plan d’investissement en cours, a affirmé mardi le ministre wallon des Travaux publics Maxime Prévot.

« Les derniers échos qui me sont revenus de très bonnes sources me laissent donc très dubitatif sur la pertinence de cet exercice de prioritarisation », a répondu M. Prévot en commission du parlement wallon.
Priorités wallonnes « A quoi bon transmettre au fédéral des priorités wallonnes – parmi les 18 qui avaient déjà été listées – si comme on me le dit il n’y a de toute manière plus un seul euro destiné à investir ? Je n’ose imaginer que cette information puisse se concrétiser car on serait au-delà de tout ce qu’on avait pu imaginer », a poursuivi le ministre.
« L’essentiel du prioritaire » En novembre dernier, M. Prévot avait annoncé après une rencontre avec la ministre fédérale Jacqueline Galant (MR) qu’il s’apprêtait à identifier, parmi les 18 projets ferroviaires prioritaires que la Wallonie avait présentés au fédéral sous la précédente législature, ceux qui relèvent de « l’essentiel du prioritaire ». Cet exercice doit être finalisé pour février.

 

PT2014: Neuf navetteurs sur dix mécontents…!

Il ressort d’une enquête menée conjointement par  »Navetteurs.be » et  »TreinTramBus que 86% des navetteurs sondés sont mécontents, voire très mécontents du nouveau plan de transport de la SNCB… Elle, qui par la voix de son patron Joe CORNU avoue que cela est un succès…

Lire la suite: Metro_04.02.2015

Un article paru dans : METRO – www.metroline.be